vendredi 31 mai 2013

"Le dernier souper", poème de Vladimir Nabokov

Vladimir Nabokov, jeune homme




L’heure est songeuse, le dîner sévère,
prédictions sont trahison et séparation.
La perle nocturne baigne dans sa lumière
les pétales du laurier rose.

L’apôtre se penche vers l'apôtre.
Le Christ a la main argentée.
Les bougies prient la lucidité et sur la table
glisse l'insecte ailé de la nuit.



Trad. Paul Keller (droits réservés)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire