samedi 23 novembre 2013

Ezra Pound, Canto CXV, fragment





Ezra Pound, Canto CXV, fragment

Les scientifiques vivent dans la terreur
     et l’esprit européen s’arrête
Wyndham Lewis choisit la cécité
     plutôt que de voir son esprit s’arrêter.
La nuit sous le vent au milieu des garofani,
     les pétales sont presque immobiles
Mozart, Linné, Sulmona,
Quand vos amis se haïssent les uns les autres
      comment la paix serait-elle possible dans le monde ?
Leurs aspérités m’ont diverti dans mes jeunes années.
Une coque vide emportée et c’est fini
      mais la lumière chante éternelle
un feu pâle sur les marais
      où le foin salé murmure à la marée changeante
Temps, espace,
      ni la vie ni la mort ne sont la réponse.
Ni d’un homme cherchant le bien,
      faisant le mal.
In meiner Heimat*
            où les morts ont marché
                 et les vivants étaient faits de carton.

* Dans mon pays natal

(Traduction de Franck Lehoux)
Droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire